Contact

Ruth Bänziger
1213 Onex (Genève)
Suisse

ruth.baenziger@verts-onex.ch 076 364 17 60

A ne pas manquer

Photos

Ruth Bänziger

Conseillère administrative à Onex - Maire 2012-2013

Dicastères :

  • Infrastructures, environnement et sport
  • Développement durable
  • Aménagement et développement urbain


Les Verts Onex : cultivons ensemble notre Avenir !


SOUTIEN à la grève de la fonction publique

Contre le démantèlement des prestations à la population et une formation de nos enfants au rabais

NON à "personal stop"

SOUTENONS LE REFERENDUM

10 MAI 2015 : Elections Conseil administratif d'Onex, 2ème tour - LISTE No 2 !

N'oubliez pas d'aller voter : les compteurs sont remis à zéro - CHAQUE VOIX COMPTE !

Merci aux onésiennes et onésiens qui ont voté la liste no 2 au premier tour, mais il faut re-voter : VOTRE VOTE DU 19 AVRIL N'A PAS ETE CONSERVE!

Pour ce 2ème tour, nous vous proposons de voter COMPACT une liste à 3 candidat-e-s : Ruth Bänziger, Carole-Anne Kast et François Mumenthaler "Solidaires et Responsables pour Onex". Pourquoi ce choix ? Nous voulons travailler ensemble POUR Onex, avec les Onésien-ne-s et pour cela nous avons besoin de personalités qui soient présentes, impliquées, et à leur écoute.


19 AVRIL 2015 : Elections Conseil administratif d'Onex, 1er tour - LISTE No 2 !

Merci d'avoir voté pour nous!

8 mars 2015 : VOTATIONS FEDERALes

NON : Initiative populaire "Aider les familles ! Pour des allocations pour enfant et des allocations de formation professionnelle exonérées de l'impôt"

Initiative qui part peut-être d'un bon sentiment, mais qui ne privilégie pas les familles qui en ont le plus besoin, soit les ménages à faible revenu. De plus, la réduction des recettes fiscales, commme toujours dans ces cas là, portera également préjudice aux aides apportées aux plus défavorisés. Bref, aucune amélioration en terme d'équité sociale en vue et impact sur les perspectives de formation faible ou nul.

OUI, mais pas comme ça : Initiative populaire "Remplacer la taxe sur la valeur ajoutée par une taxe sur l'énergie"

Un OUI de principe pour faire avancer l'idée de taxer l'énergie, mais un désaccord avec le principe que cette taxe sera aussi anti-sociale que la TVA, voire, quand on pense aux charges de chauffage et d'électricité de notre pays de locataires, même plus. Une taxe sur l'énergie doit être incitative et ne doit pas remplacer un impôt. Le produit de la taxe ne doit pas être un objectif. De plus, elle doit être conforme au principe du pollueur "responsable de la pollution qu'il occasionne" payeur, alors que dans le cas présent, beaucoup d'entre nous payeraient pour les décisions en matière d'énergie prises par d'autres.

30 NOVEMBRE 2014 : VOTATIONS FEDERALes et cantonales

OUI : "Halte aux privilèges fiscaux des millionnaires"

OUI : initiative cantonale 149 "Pas de cadeaux aux millionnaires : Initiative pour la suppression des forfaits fiscaux"

Les forfaits fiscaux sont injustes : ils permettent aux plus riches de payer proportionnellement moins d'impôts, alors que des progressions d'impôts substantielles en fonction du revenu n'épargnent pas la classe moyenne. Contre l'équité devant l'impôt, ceux qui sont favorables à cette pratique injuste brandissent la peur que ces contribuables ne quittent le canton ou la Suisse. Quel est donc ce pays ou la peur - une fois de plus - menace de prendre le dessus sur l'égalité ? D'autant plus que les exemples de cantons ayant déjà aboli les forfaits ne permettent pas de corroborer ces craintes.

NON : "Halte à la surpopulation - Oui à la préservation durable des ressources naturelles" (Ecopop)

Mensongère de A à Z : cette initiative tente de faire passer comme écologique des mesures contraires à tout principe d'écologie. L'écologie nous démontre que tout est lié : c'est le principe des chaînes alimentaires ou des réseaux biologiques. Tout le contraire de ce que préconise cette initiative. Ou alors, si on veut se la jouer égoïste, il faut aller jusqu'au bout : ne plus rien accepter de l'étranger, ni café, ni oranges, ni argent, ni place de négoce pour les produits qui polluent, tuent et créent de la misère ailleurs.

NON : "Sauvez l'or de la Suisse"

La Constitution fédérale du 1er janvier 2000 n'oblige plus a garantir une partie du papier monnaie en or. Une partie des réserves d'or ont dès lors été vendues et le bénéfice versé aux cantons et à la Confédération. Quoi que l'on pense de la pertinence d'avoir plus de 1040 tonnes d'or en réserve (soit 10% des actifs de la BNS), il paraît difficile de trouver les sommes nécessaires pour doubler ce stock. De plus, l'exigence que les réserves soient inaliénables et qu'elles ne puissent pas fluctuer (p.ex. lorsque le cours de l'or change) rendent les exigences de cette initiative inapplicables.

28 SEPTEMBRE 2014 : VOTATIONS FEDERALes et cantonales

NON : Traversée de la Rade

Ni traversée de la Rade, ni traversée lacustre avant que Genève ne dispose d'un réseau RER digne de ce nom. Ce n'est pas une affirmation contre les voitures, mais le seul choix qui s'offre à nous si nous voulons déplacer les habitants du petit et du Grand Genève à l'horizon 2050! Traversée de la Rade - c'est rétrograde! Toutes les stratégies de mobilité visent à faire éviter la ville aux voitures, mais la Genève progressiste, elle, veut les réintroduire dans son coeur patrimonial et touristique avec pour conséquences: bruit, pollution, défiguration des abords de la Rade, bouchons sur les voies d'accès.

OUI : initiative sur la Caisse publique

Nous avons tous le droit d'être traités à la même enseigne face à la maladie. Si c'est bien le principe de la LaMAL, ce n'est pas le jeu joué par la majorité des 61 caisses maladie. En effet, financièrement, et même en termes de certaines prestations, l'inégalité persiste. Et que dire de : l'argent - notre argent - utilisé pour se faire concurrence plutôt que pour les soins, l'absence de transparence quand à l'utilisation des réserves financières, le scandale des assurés romands qui ont trop payé et ne se trouvent qu'à un tiers remboursés ?

NON : initiative sur la TVA

On peut penser ce que l'on veut de l'impôt qu'est la TVA. Ce qui est certain, c'est qu'un abaissement du taux aurait des conséquences sur les finances publiques qu'il s'agira de compenser. Si cela doit se fairte par une augmentation du taux pour les denrées alimentaires : les plus défavorisés en pâtiront, car la TVA n'est pas un impôt proportionnel au revenu.

24 novembre 2013
Votations fédérales

NON : Vignette autoroutière à frs 100.-

Difficile mot d'ordre pour une verte que de dire non à une taxe frappant les usagers motorisés de la route. Et pourtant:

1) A la base, la vignette ne correspond déjà pas au principe du pollueur - payeur vu que vous payez le même prix quel que soit le nombre de kilomètres parcourus sur le réseau autoroutier Suisse (même à frs 100.-, elle ne dissuadera pas de prendre la voiture).

2) Cette taxe alimente généreusement des fonds qui pourront financer des projets que je combattrais au niveau environnemental ou en tant que stratégie de mobilité sur le long terme

OUI : Initiative 1:12

1) Aucun type de travail ne justifie d'être payé 50x, 100x ou 300x plus que le collaborateur le moins bien payé de la même institution/entreprise

2) Des entreprises privées (PME) et des administrations publiques fonctionnent très bien en se tenant à un écart maximum de 1:12 (ou moins)

3) Il faut arrêter d'écouter les sirènes alarmistes (et très bien retribuées) de ceux qui disent que toute notre économie va s'écrouler. J'ajouterais que si nous ne changeons rien aux disparités salariales, il est certain que nous le payerons : le mode de fonctionner actuel n'est pas durable ni écologiquement, ni socialement, ni économiquement.

NON : Initiative pour les familles

1) Elle ne touche pas les familles en fonction de leurs revenus (qui en ont besoin)

2) Elle ne valorise pas le travail des femmes qui restent à la maison (pour s'occuper de la famille) : ce n'est pas un salaire reconnaissant le travail fourni

3) Elle n'amène aucune contribution à l'égalité hommes-femmes (au contraire!)

3 mars 2013
Votations fédérales

OUI : Révision de la loi sur l'aménagement du territoire

Arrêtons de gâcher nos paysages; favorisons une mobilité raisonnable : cessons de construire en dehors des zones déjà bâties! Traitons notre territoire avec respect et parcimonie!

OUI : Initiative MINDER, contre les salaires abusifs

Si ce n'est pas suffisant pour vous, c'est au moins un début : responsabilisons les actionnaires et les caisses de pension!

L'initiative Minder est un premier pas vers des salaires plus équitables (ou moins indécents)

OUI : Arrêté fédéral sur la politique familiale

Cette modification de la Constitution fédérale va dans le bon sens dans le contexte socio-économique actuel.

Cela n'empêche pas qu'il faudrait attaquer certains problèmes à la racine (aller vers une société qui permette aux deux parents d'être plus présents...)


23 septembre 2012
Votations fédérales

OUI : Protection contre le tabagisme passif (fumée passive)

La liberté individuelle s'arrête là où commence celle des autres. Notre "plaisir" (pour autant que cela soit le cas...) individuel doit s'arrêter là où il menace la santé des autres.

Cela marche à Genève, pourquoi pas dans le reste de la Suisse ?

NON : Securité du logement à la retraite (valeur locative)

Le calcul est vite fait : un bien (immeuble, maison) de peu de valeur = valeur locative faible (surtout si on y habite depuis longtemps). A qui va profiter - le plus - cette baisse ? aux propriétaires de grandes maisons/propriétés (ce n'est pas de ceux là dont parlent les adversaires pourtant). Ils pourront payer moins d'impôts, impôts qui, entre autres, par le biais des différentes aides sociales aident les personnes agées les moins fortunées. Or, moins d'impôts, moins d'aides aux personnes qui en ont besoin... Le pari me paraît risqué.

Et que dire des locataires âgés? Qui va leur accorder une baisse de prix de leur loyer ? C'est ça, l'équité ? Reflléchissez-y à 7 fois avant de voter (VOTEZ NON).

OUI : Promotion de la formation musicale des jeunes (arrêté fédéral)


17 juin 2012
Votez pour Anne !

Soutien à la candidature d'Anne Emery-Torracinta au Conseil d'Etat.


17 juin 2012
Votations fédérales : 3 x non !

NON à l'initiative populaire " Accéder à la propriété grâce à l'épargne-logement" : elle ne touche pas celles et ceux qui en ont besoin (elle bénéficie à celles et ceux qui en ont déjà les moyens)

NON à l'initiative populaire " Pour le renforcement des droits populaires dans la poliique étrangère (...)" : trop lourd, trop complexe et trop long à appliquer. Si l'on peut saluer la démocratie suisse qui permet de s'exprimer sur beaucoup d'objets, il faut néanmoins laisser la possibilité à nos autorités de faire leur travail.

NON à la modification de la loi fédérale sur l'assurance-maladie (Réseaux de soins) : à Genève, nous avons l'embarras du choix de nos médecins. Se faire soigner, c'est aussi une question de confiance, raison pour laquelle, être pénalisé si l'on ne choisit pas le médecin agréé est injuste. Par ailleurs, c'est aussi un moyen indirect de faire augmenter les primes des personnes qui ne se conforment pas au réseau. De nombreuses assurances proposent déjà des réseaux de soin : laissons les "clients" des assurances choisir !

17 juin 2012
Votations cantonales

OUI à l'Initiative 143 "Pour une véritable politique d'accueil de la Petite enfance" : contrairement au contre-projet qui se base sur le besoin (subjectif), l'initiative veut un droit pour des places d'accueil.

NON à la loi sur l'organisation des institutions de droit public : si limiter le nombre de représentants dans les Conseils d'administration de certaines institutions semble logique, cette loi ne garantit pas une représentation plus équitable des différents groupes d'intérêt au sein de ces Conseils. Le système actuel n'est pas satisfaisant, mais la loi proposée non plus.

1er juin 2012
2012-2013 : Ruth Bänziger est la première FEMME Maire verte du canton Genève

Un appel à la mobilisation de toutes les femmes ! Quelle que soit votre tendance, osez l'engagement politique : on a besoin de vous (de nous)!


11 mars 2012
Votations fédérales et cantonales

Mercredi matin à l'école : OUI. L'enfant a besoin de courtes périodes de travail alternant avec du jeu, des activités ; l'enfant a besoin de rythmes de sommeil réguliers : le mercredi matin à l'école ajoute du temps scolaire sans rallonger la journée globale de travail. Sans compter que nous devons trouver du temps pour satisfaire aux exigences intercantonales.

Loi sur les manisfestations : NON, NON et NON. Manifester est un de nos modes d'expression. En particulier pour les personnes qui n'ont ni le temps, ni l'argent pour exprimer leurs idées autrement. C'est un outil indispenable pour que nous, associations, partis, syndicats, puissions nous exprimer. Faire payer les dommages causés par des inconnus en manque de sensations fortes ou pire – occasionnés par des personnes payées délibérément pour faire capoter une manifestation (par des adversaires peu regardants des biens publics par exemple) – signifie la suppression d’une voie d’expression majeure des MINORITES !

Sauvez le livre : OUI. Soutenez la diversité du livre, les auteurs aux expressions variées, les librairies de proximité. Laissez une place à la découverte et à la fantaisie!

Résidences secondaires : un OUI de principe. En effet, tout ce qui peut limiter ou freiner le mitage du territoire - en attendant que soit enfin soumise au vote l'"Initiative sur le paysage", est bon à prendre. Et vu la force des milieux immobiliers, je ne me fais guère de soucis quand à un risque d'"aller trop loin".

6 semaines de vacances : un OUI pour donner un signe. En attendant, cela ne résout pas le problème des employés qui font des heures supplémentaires sous peine de perdre leur travail, du "burn out", du mobbing, qui sont des états que beaucoup subissent au quotidien. Donc, OK pour les vacances, mais ne lâchons pas le fond du problème qui est la qualité de l'ambiance de travail dans un monde dicté par d'autres soucis que le bien-être de l'employé.

23 octobre 2011
Elections au Conseil National : votez VERTS!

15 mai 2011
Votations à Genève

Initiative 144 - POUR la mobilité douce : OUI. Je suis cycliste, piétonne...et parfois je roule en voiture (et oui!). A deux-roues, je constate au quotidien les interruptions ou incohérences dans le réseau cycliste : elles représentent un danger pour nous ou pour les autres usagers (en nous faisant devier, surgir ou stopper par exemple). En outre, bon nombre de connaissances - pourtant motivées à opter pour une mobilité polluant moins - rennoncent à l'utilisation du vélo, trop dangereux, lui préférant le scooter ou la voiture. Pour les autres arguments, voir www.mobilite-douce-ge-ch.

Déclassement de terres agricoles aux Cherpines-Charrotons : NON. Je surveille le dévenir des zones agricoles genevoises depuis 10 ans. Si les 58 hectares des Cherpines-Charrotons ne sont en soi pas une mauvaise idée de déclassement si on regarde l'ensemble du territoire cantonal - et si on admet qu'il faut encore trouver de "nouveaux" terrains - les ASSURANCES d'un bon projet, alliant un nombre important de logements et la possibilité de valoriser une partie des terrains pour l'agriculture de proximité et des espaces de détente, NE SONT PAS DONNEES. Or, sur les dernières parcelles agricoles qui ont été déclassées pour faire du logement (Les Vergers, PAC La Chapelle-les-Sciers), les premières pierres n'ont pas encore été posées et le nombre de logements proposés par les projets finaux est inférieur au potentiel des surfaces déclassées. C'est ce que l'on appelle du gaspillage de terres cultivables!


17 avril 2011

Deux femmes de l'alternative rose-verte élues au Conseil administratif d'Onex : Ruth Bänziger (Les Verts) et Carole-Anne Kast (Les Socialistes) !

Pour un Onex VERT et SOLIDAIRE

  • Favoriser l’accès à l’emploi pour les Onésiens par le biais d’Onex-Solidaire en dynamisant le tissu économique local et favorisant l’implantation de petites et moyennes entreprises (PME)
  • S’engager pour une offre suffisante en logements aux loyers éthiques accessibles à tous par le biais de la FIVO (Fondation immobilière de la ville d’Onex) et privilégier la qualité de l’habitat
  • Mettre en œuvre le plan de mobilité douce, notamment piétons et pistes cyclables, sécurisation des routes et limitation de la vitesse
  • S’engager pour une politique d’aménagement du territoire avec une densification harmonieuse, intégrant les espaces naturels et verts
  • Renforcer la prévention en vue de diminuer le sentiment d’insécurité et les incivilités, notamment par la présence de travailleurs sociaux hors murs, la promotion de médiateurs de nuit et l’augmentation des effectifs d’agents de police municipale.
  • Poursuivre la création de places d’accueil pour la petite enfance (crèches, maman de jour) et soutenir les familles défavorisées ; encadrement des enfants, aides sociales et pour l’éducation.
  • Favoriser des lieux de convivialité et de rencontre pour les jeunes et les aînés et améliorer l’intégration intergénérationnelle afin de diminuer l’isolement social
  • Promouvoir l’engagement citoyen à travers les contrats de quartier, les activités associatives et sportives, ainsi que le soutien au bénévolat
  • Appliquer les principes du développement durable en préservant la biodiversité (charte des jardins) et en investissant dans les économies d’énergie et dans l’aide au développement
  • Poursuivre une gestion prudente et efficiente de nos finances, de vos impôts ! Soutenir un service public de qualité, pour vous servir

Pour Onex, avec vous,

Cultivons ensemble notre Avenir !

13 mars 2011
Elections au conseil municipal : 4 sièges pour les VERTS Onex

Tout-ménage (PDF)

VERTS Onex Programme 2011-2015